Pourquoi Tunis n’est pas Alger

tunis_démo

Voici maintenant deux semaines que le petit palmier a de nouveau posé ses valises dans le Sud, de retour d’un autre Sud, vous savez celui où l’on aime bien stocker les pauvres. Me voilà partie après un mois passé dans la capitale tunisienne, une capitale qui n’a fait que casser toutes les images que j’avais d’elle, souvent véhiculées par les documentaires Arte ou LCP qui, je peux vous le dire, sont un peu trop romancés. Dans ma naïveté et mon espoir d’un tournant démocratique pour les « printemps arabes », je me disais que Tunis était un peu « the place to be » au Maghreb, et dans le monde arabe.

Mais depuis mon arrivée, les Tunisiens que j’ai pu rencontrer m’ont stoppé net dans mon élan un peu Bernard-Henri Lévyste de la chose. D’ailleurs, les Mondotunisiens vous raconteront bien mieux que moi la réalité de leur pays, 4 ans après la révolution dont on « fêtait » l’anniversaire il y a peu. Pour moi, il était plus dans l’esprit « Bled Mickey » de comparer Alger à Tunis, que j’aurais presque envie d’appeler « Bled Minnie ».

Lire la suite