A la télévision algérienne on parle de politique, mais pas du pouvoir

Chroniqueurs de l'émission Al Djazairia Weekend

Chroniqueurs de l’émission Al Djazairia Weekend

Les réformes  » démocratiques  » engagées par les gouvernements successifs se sont parfois transformées en cadeaux empoisonnés tant pour le pouvoir que pour le peuple. Lorsque le président Chadli a voulu ouvrir l’Algérie au multipartisme, elle a connu le FIS (Front islamique du salut) et la décennie noire. En 2011, le gouvernement a décidé de privatiser partiellement le secteur télévisuel. Trois ans plus tard, la chaîne  » Atlas TV  » a été mystérieusement retirée de nos listes de chaînes, et aujourd’hui, une émission satirique  » El Djazairia Weekend  » a été arrêtée, à la « surprise » de ses animateurs comme de son public,après  » des pressions insoutenables » .

Lire la suite

Une histoire de legging…

algérienne_indépendance

En rentrant chez moi, je suis tombée sur ce reportage réalisé par la première web-tv algérienne  Dzair Web Tv intitulé : « La drague à l’algérienne : agression ou séduction? » Le titre est déjà assez révélateur, puisque nous, Algériens et Algériennes avons le monopole sur une technique de drague bien spéciale. Ayant vécu à Alger et vivant aujourd’hui en France, et pour avoir temporairement expérimenté la vie tunisoise, je peux effectivement confirmer que les Algériens ont une méthode assez originale pour vous séduire, même si je me suis déjà pris une main aux fesses à Montpellier, mais sans vouloir faire dans le Cuckierman ou Tesson… c’était un Arabe.

Lire la suite

Pourquoi Tunis n’est pas Alger

tunis_démo

Voici maintenant deux semaines que le petit palmier a de nouveau posé ses valises dans le Sud, de retour d’un autre Sud, vous savez celui où l’on aime bien stocker les pauvres. Me voilà partie après un mois passé dans la capitale tunisienne, une capitale qui n’a fait que casser toutes les images que j’avais d’elle, souvent véhiculées par les documentaires Arte ou LCP qui, je peux vous le dire, sont un peu trop romancés. Dans ma naïveté et mon espoir d’un tournant démocratique pour les « printemps arabes », je me disais que Tunis était un peu « the place to be » au Maghreb, et dans le monde arabe.

Mais depuis mon arrivée, les Tunisiens que j’ai pu rencontrer m’ont stoppé net dans mon élan un peu Bernard-Henri Lévyste de la chose. D’ailleurs, les Mondotunisiens vous raconteront bien mieux que moi la réalité de leur pays, 4 ans après la révolution dont on « fêtait » l’anniversaire il y a peu. Pour moi, il était plus dans l’esprit « Bled Mickey » de comparer Alger à Tunis, que j’aurais presque envie d’appeler « Bled Minnie ».

Lire la suite

Jusqu’à quel point peut-on aimer le prophète Mohammed ?

marche alger

« Kouachi chouhada , kouachi chouhada… » refrain qui résonne ce soir à travers mes enceintes que je ne vais pas tarder à balancer par la fenêtre. C’est aussi le refrain qui a été chanté avec ferveur dans les rues d’Alger ce vendredi, alors que de nombreux pays musulmans ont été le théâtre de manifestations contre la nouvelle Une de Charlie Hebdo, où le prophète Mahomet portant une pancarte « Je suis Charlie », pardonne tout.

Dans ce refrain, un paradoxe subsiste entre cette phrase qui signifie « Kouachi, martyrs » et le rythme qu’il me semble avoir déjà entendu lors de défilés de supporters algériens. Mais j’imagine que ça fonctionne un peu comme le rap, il y a certaines instrus ne vieillissent jamais.

Lire la suite

Après Bébé Doc, Pépé Boutef !

pépéboutefL’Aid est fini. Nous voilà bien repus de ce weekend sanguinolant, des abats à foison et des indigestions nocturnes. Cette année, ma page Facebook a été envahie de photographies et de vidéos qui traduisent l’épopée « moutonesque ». Entre mouton suicidaire qui tente de se jeter d’un balcon ou un autre qui n’avait plus rien à perdre et préférait mourir sur une autoroute que de finir dans l’assiette des Algériens.

Une chose est sûre, c’est que cette année, les moutons auront été de meilleurs révolutionnaires que nous. Ou c’est peut être que nous qui sommes devenus des moutons.

Lire la suite

Air Algérie : c’est le brouillard !

Le slogan d'Air Algérie "Always care for you" parodié par Billy Créations.

Le slogan d’Air Algérie « Always care for you » parodié par Billy Créations.

Depuis l’âge où j’ai commencé à regarder des films qui n’étaient pas forcément de mon âge, j’ai toujours eu une étrange passion pour les films catastrophes surtout quand le lieu de l’histoire était un moyen de transport : Speed, Des serpents dans l’avion, Titanic, Seul au monde … Des films qui me faisaient ressentir des émotions contradictoires : des rires aux cris. De plus, ils ajoutaient une petite dose d’adrénaline chaque fois que je voyageais. 

Lire la suite

Cher journaliste, je ne vous salue pas !

migrants

Si vous ne le savez pas encore, mon dernier article portait sur le racisme anti-noir en Algérie, si vous le savez, alors tant mieux pour vous ! Et pour ceux qui ne le savaient pas, vous auriez dû car ceux qui le savent penseront que cet article tourne un peu à l’obsession puisque j’en remets une couche.

Mes excuses pour cette introduction plagiée sur Stéphane De Groodt, qui , vous devriez le savoir, est un excellent poète des temps nouveaux. Le fait est, que mes capacités rédactionnelles viennent d’être mises à mal , ou a néant (c’est comme vous voulez) après la lecture d’un article, des plus bluffants.

Lire la suite

Carton rouge et brassard noir pour le football algérien

ALBERT-ÉBOSSÉRetour sur Mondoblog après quelques semaines de chômage, le petit palmier ayant décidé d’étendre ses feuilles sous le soleil espagnol et le vent portugais. Le parfum de rentrée se fait sentir aussi bien que les rouleaux de peaux mortes annonçant le décès imminent de mon furtif bronzage.

De retour à la réalité, après m’être un peu coupée des réseaux sociaux. Ma première connexion m’offre, après mon bain glacial en océan Atlantique, une deuxième douche froide. Albert Ebossé, joueur camerounais pour la JS Kabylie , décède juste après la fin d’un match touché par le jet d’un projectile « lourd et tranchant ».

Lire la suite

De la nécessité de la « maarifa » en Algérie

"Tu as une connaissance?"

« Tu as une connaissance ? »

En Algérie, il existe deux croyances appliquées à la lettre par les habitants. Il y a l’Islam bien entendu, mais aussi et surtout la « maarifa », peut être plus importante que la religion musulmane dont le pays se réclame.

Cette dernière étant déjà religion d’Etat, la « maarifa » serait donc une devise d’Etat, une sorte de « In maarifa we trust ».

Lire la suite

Des Verts et des pas mûrs

Il existe un point commun entre la blogueuse algérienne que je suis et les supporters de l’équipe nationale. Nous sommes tous les deux verts. A la seule différence qu’ils sont Verts de la tête au pied, tandis que moi, je suis verte de rage.

Pourtant, je me souviens bien d’une adolescente qui était encore loin de se soucier de la dangereuse tournure politique que prenait son pays. Une adolescente qui n’hésitait pas à sortir le maillot de foot vert et blanc et à s’enduire le visage de peinture Made in China au point d’en développer un urticaire sévère.

La position phare du supporter algérien lors d'un défilé.

La position phare du supporter algérien lors d’un défilé.

Lire la suite